Critique du film 'De rouille et d’os' de Jacques Audiard

Ziggurat

Por Ziggurat. Síguenos: LinkedIn Facebook Twitter
Escuela Corporativa de Idiomas
Publicado el 15/06/2018


Critique du film 'De rouille et d’os' de Jacques Audiard

En Ziggurat Escuela Corporativa de Idiomas, no sólo enseñamos inglés, también damos clases de otros idiomas. Hoy os dejamos una crítica de cine de uno de nuestros alumnos de francés.

82911

De rouille et d’os est un drame où le réalisateur du film, Jacques Audiard, nous montre comment la vie de deux personnes qui appartiennent à des mondes très différents se croisent accidentellement et la relation qu’elles ont à partir de ce moment-là.

Marion Cotillard joue le rôle d’une dresseuse d’orques dans un parc aquatique à qui les médecins amputent les jambes à la hauteur des genoux à cause d’un terrible accident, ce qui l’enfonce dans une profonde dépression.

Marion Cotillard compose le rôle magnifique d’une femme qui passe par des situations dramatiques mais qu'elle sera capable de dépasser grâce à la relation qu’elle établit avec Ali - le personnage interprété par Mattias Schoenaerts dans le film - un homme rude, vaincu et au bord de l’exclusion sociale qui doit s’occuper de son fils abandonné par son ex-compagne. Pour survivre, Ali partira chez sa sœur dans le Sud de la France où il travaillera comme videur de discothèque et boxeur en combats illégaux.

Tout au long du film, Audiard dessine la personnalité de chacun des personnages avec des petites nuances, des gestes, la position de la caméra, le traitement de la lumière ou de la photographie et il immerge les spectateurs dans l’univers des personnages et les fait réfléchir à l’histoire qu’ils voient à l’écran.

De Rouille et d’os est un film cru et poétique en même temps, qui transmet la fragilité des êtres humains mais aussi le besoin d’espérance qu’on doit avoir pour se sortir des situations difficiles.

À mon avis, c’est un grand film.

Pinterest LinkedIn Share on Google+